mardi 30 juin 2020

Chronique "Permis de mourir" de Delphine Dumouchel





Date de parution : 01 juillet 2020 
                               aux Editions Livr’S

84 pages


Young Adult












Synopsis :


Certains visent le permis de conduire.
Moi, je rêve qu’on me délivre mon permis de mourir.
Une adolescente aux allures d’ange, une fête bien arrosée, une vie de Belle au bois dormant.
Clémentine vous emmène dans la dure réalité de sa vie.

Mon avis :

A travers ce très court roman, l’auteure nous immisce dans la vie de Clémentine, jeune adolescente à qui tout souriait : des parents certes autoritaires mais aimants et protecteurs, une meilleure amie semblable à la sœur qu’elle n’a jamais eue et ce garçon, Paul qui fait chavirer son cœur à chaque regard et qui la qualifiera d’ange …. Tout basculera un vendredi soir dont elle gardera des séquelles à vie.

Une année s’est écoulée. Dans un état proche du locked in syndrome Clémentine perçoit le monde extérieur sans pouvoir communiquer. Nous la suivons dans ses états d’âmes, ses ressentis, ses pensées les plus profondes, son questionnement : A-t’elle vraiment envie de revenir parmi les vivants ?

Cette histoire fût brève, mais je n’ai pu m’empêcher d’être émue et touchée par la finesse de l’auteure qui au travers de l’histoire de Clémentine aborde de manière subtile divers sujets et thématiques extrêmement délicates.

La vie ne tient qu’à un fil, c’est l’effet papillon, petites causes grandes conséquences ….

Aucun commentaire:

Publier un commentaire